PACKIMMO

Accueil > Innovations immobilières > Immobilier et intelligence artificielle ? Une réalité qui inquiéte

Immobilier et intelligence artificielle ? Une réalité qui inquiéte

mardi 2 janvier 2018, par nicolas

Bernard Michel, président de Gecina, a affirmé lors d’une table ronde le 6 décembre dernier que l’intelligence artificielle est déjà une réalité dans l’immobilier. Ah bon ? Le président de Gecina a aussi fait part de ses doutes et inquiétudes au sujet de l’IA. AH BON ?? Voyons voir quels sont les changements que cette technologie a opérée…

Comment fonctionne l’IA immobilière ?

La main d'un robot

 

Aujourd’hui nous n’en sommes qu’au stade de logement intelligent, de logement connecté. Les habitats possèdent de nombreux capteurs qui récupèrent des données et les analyses.

Mais ensuite ? Les logements devraient être capables d’analyser ces données d’une manière autonome et intelligente. Après un autodiagnostic, ils mettront en place des actions concrètes et les amener à leur terme. Cette même logique s’appliquera ensuite à l’échelle du quartier puis de la ville. Ceci devrait changer le comportement des propriétaires et des locataires.

"Ce qui se passera, c’est que l’IA apprendra progressivement de l’analyse des comportements des usagers et des bâtiments. Elle reliera ces données à d’autres, comme le trafic, la météo. Les algorithmes nous aideront à optimiser l’utilisation de l’espace urbain ou d’un immeuble pour mieux utiliser les espaces." - Bernard Michel

Les dangers de l’intelligence artificielle immobilière ?

Homme comparé à un robot

 

Le premier danger est lié à la collecte des données, et donc du respect de la vie privée... Il fallait s’en douter.

Le second risque concerne celui de l’emploi. D’après une étude récente, 47% des emplois actuels devraient être supprimés d’ici une vingtaine d’années.

"La promesse de l’IA, c’est de permettre aux humains de se concentrer sur des meilleures taches, à forte valeur ajoutée. Et il ne faudrait pas que l’utopie se transforme en cauchemar." - Bernard Michel

Le progrès potentiel est infini. Tout comme les robots partant à la conquête de l’immobilier, ces savoirs devraient transformer la société actuelle. Une révolution est en marche… Rassurant hein ? Ne vous en faites pas, l’éthique reste au centre de la question numérique.